Archives mai 2009 - décembre 2013
> Actualité :

Conseil Culturel de l'Union pour la Méditerranée

Le Président

Renaud Muselier Nommé par décret du Président de la République, il préside le Comité Stratégique, instance décisionnelle du Conseil Culturel. Il veille également au bon fonctionnement du Secrétariat Général.

Le Président du Conseil Culturel est Renaud MUSELIER, nommé par le Décret du 13 janvier 2009.

Le Secrétariat Général

Marigny-200

Sous l’autorité du Président du Conseil Culturel, le Secrétariat Général assure le suivi de travaux du Conseil Culturel.

Il organise les sessions du comité stratégique, reçoit et pré-instruit les projets soumis au Conseil Culturel, coordonne et anime les travaux du think tank.

Le Secrétariat Général, au 1er janvier 2011, est composé de quatre personnes.

Le Comité Stratégique

Le Comité Stratégique

Le Comité Stratégiqueest l’organe décisionnel du Conseil Culturel.

Présidé par le Président du Conseil Culturel, il est composé de 8 membres de droit et de 22 personnalités qualifiées du monde de la culture, de l’économie ou de la politique, originaires des deux rives de la Méditerranée.

Il adopte les principes du Conseil Culturel, valide ses orientations, labellise les projets qui lui sont soumis, et peut être lui-même force de proposition pour des projets structurants.

Le Think Tank

Think Tank

Le Think Tank du Conseil Culturel est composé de trois collèges de participants : experts individuels, représentants des entreprises, acteurs institutionnels, tous originaires des deux rives de la Méditerranée.

Programmes et activités

Programmes et activités

Le programme de travail sur cinq années s’articule autour de « Thématiques » qui peuvent donner lieu, à diverses formes de traitement : production intellectuelle, ateliers, projets emblématiques. Chaque thématique est ponctuée par une série d'événements.

Charte des valeurs du Conseil Culturel

Conseil Culturel

Article 1

Le Conseil Culturel de l’Union pour la Méditerranée a été créé par la France par décret du Président de la République du 8 décembre 2008. Il est au service de l’ensemble des pays membres de l’Union pour la Méditerranée.

Article 2

Le Conseil Culturel de l’Union pour la Méditerranée est constitué de femmes et d’hommes qui partagent un engagement sans relâche en faveur de la paix, de la démocratie et de la prospérité en Méditerranée.

Ses membres jouissent d’une grande expérience dans tous les domaines de la culture et de la communication. Ils sont convaincus que le dialogue interculturel est un instrument fondamental au service d’une destinée commune qui reste à construire des deux côtés de la Méditerranée.

Article 3

Le Conseil Culturel de l’Union pour la Méditerranée se fixe comme objectif central de donner une traduction concrète à ce dialogue interculturel en Méditerranée : un échange de points de vues ouvert et respectueux entre des êtres humains et des groupes appartenant à des cultures différentes. Il favorise ainsi la compréhension entre les perceptions du monde propres à chacun.

Article 4

Le Conseil Culturel de l’Union pour la Méditerranée pourra promouvoir et soutenir tout projet qui contribue à la circulation des œuvres entre les pays de l’Union pour la Méditerranée. Dans ce but, le Conseil mettra en œuvre tous les moyens qui sont à sa disposition pour faciliter cette circulation, en relation avec les autorités des pays concernés.

Article 5

Le Conseil Culturel de l’Union pour la Méditerranée pourra aussi labelliser tout projet qui contribue à l’accroissement de l’offre culturelle dans les pays de la Méditerranée, notamment à la réduction des inégalités dans l’accès aux biens culturels et au développement des compétences et des ressources humaines dans les métiers de la culture.

Article 6

Le Conseil Culturel de l’Union pour la Méditerranée est une plateforme innovante de coopération culturelle, dont le principal moyen d’action est la mise en réseau d’artistes, d’institutions publiques et d’entreprises privées.

Article 7

Le Conseil Culturel de l’Union pour la Méditerranée inscrit son action dans le droit fil des institutions qui partagent ses valeurs et ses objectifs, en particulier l’UNESCO à travers la convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, et la Fondation Euro-méditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures. Le Conseil Culturel s’inscrit dans la culture de projets porteurs d’effets structurants voulus par le Sommet de Paris du 13 juillet 2008.

charte

Actualités