Archives mai 2009 - décembre 2013

Mardi de Marigny - "La musique en Méditerranée" - 6 mars 2012

Leïla Bounous


Leïla BOUNOUS

 

Ex-chanteuse du groupe « Orange Blossom »
Auteure de l’album solo « La Part du rêve » (à paraître)

 

Originaire de la région nantaise, de parents d’origine algérienne, Leïla Bounous chante depuis son plus jeune âge. Elle teste sa voix d’abord sur les disques de ses parents, allant d’Oum Kalsoum, Cheb Khaled, Warda, à Shirley Basset ou Nina Simone, en passant par Edith Piaf ou Jacques Brel. C’est en imitant le son des instruments comme la guitare de Van Halen sur Beat it, ou le soprano sax de Sidney Béchet pour La petite fleur, qu’elle apprend à moduler sa voix, seule…

Véritable autodidacte, elle continue son chemin de chanteuse, de projet en projet, et devient à l’âge de 20 ans, la voix du groupe « Orange Blossom » à qui elle donne un nouveau souffle. Le groupe travaillera durant deux ans sur leur nouvel album Everything Must Change, sorti en 2005 (label Bonsaï Music). La chanteuse meneuse, dont la voix n’est pas sans rappeler le phrasé de Natacha Atlas entre autres, emmène le groupe à travers toute la France, l’Europe, et le monde entier (Moyen-Orient, Egypte, Jordanie, Palestine, Jérusalem, Yémen,…), Sziget Festival (Hongrie), Vieilles Charrues, Francofolies de la Rochelle, Sakifo Festival (La Réunion), Roskilde Festival (Danemark), Womad Festival (Reading, Grande-Bretagne)… Le chanteur de Led Zeppelin, Robert Plant en personne, invite le groupe pour jouer les premières parties de sa tournée des zéniths français et en Europe avec « The Strange Sensation Tour 2006 ».

Quatre ans après la séparation du groupe, Leïla Bounous présente aujourd’hui un nouveau projet solo. Avec toujours son univers magique et profond, teinté d’électro-rock-oriental, elle a ciselé de nouvelles mélodies, et de nouveaux textes dans le dialecte algérois, portés par sa voix envoûtante, tantôt grave, tantôt cristalline. Pour mener à bien ce projet, intitulé La Part du rêve, elle s’est entourée de plusieurs musiciens et instruments d’horizons différents, dont le oud, le violoncelle, la batterie… Après avoir lancé ce projet sur scène à la Barakson de Rezé ou encore au VIP de Saint-Nazaire, La Part du Rêve sortira dans les bacs en 2012.

Leïla Bounous a également participé à une création théâtrale de la Compagnie Messidor « A m’Aime la Terre » en accompagnant en musique et au chant les deux comédiennes, ainsi qu’au spectacle de contes contemporains de Philippe Sizaire.


leila bounous basse def

http://www.leilabounous.com/

charte