Archives mai 2009 - décembre 2013
> Actualité :

Conseil Culturel de l'Union pour la Méditerranée

Créé en décembre 2008 par le Président de la République française, confié à Renaud Muselier , ancien Ministre et vice-président de la communauté urbaine de Marseille, le Conseil Culturel de l’Union pour la Méditerranée veut apporter sa contribution au projet d’unité et de paix en Méditerranée porté par l’Union pour la Méditerranée.

Le projet d’Union pour la Méditerranée apporte un nouvel élan au processus euro-méditerranéen en redonnant toute sa place au dialogue à parité entre les Etats des deux rives, dans une logique de projets concrets et à géométrie variable. Ces projets répondent aux enjeux cruciaux de développement de l’espace méditerranéen, tels que la dépollution des eaux, la lutte contre les incendies de forêt, l’énergie solaire, etc. La culture est bien sûr présente dans le projet d’Union pour la Méditerranée, mais elle n’a pas été retenue en tant que projet prioritaire lors des Sommets de Paris en juillet 2008 et de Marseille en novembre 2008.

La volonté française est de nourrir la dimension culturelle du projet d’Union pour la Méditerranée. Quel espace mieux rêvé que cette mare nostrum, berceau des civilisations et des trois religions du Livre, pour mettre en application  la fameuse affirmation de Jean Monnet « Si c’était à refaire, je commencerais par la culture » ?

En effet le Conseil culturel souhaite travailler aux côtés de tous les acteurs, déjà fortement engagés, qui considèrent qu’une impulsion nouvelle et fédératrice, doit être donnée à cette dimension culturelle. Il travaillera d'autre part en harmonie avec les activités conduites dans le cadre de la préparation de la manifestation ''Marseille Provence 2013, capitale européenne de la culture ''.

Il y voit une chance unique de désamorçage des conflits identitaires qui continuent de ronger l’espace méditerranéen. Il veut contribuer à la dynamique du témoignage, de la connaissance et du partage des identités culturelles. Cette dynamique doit résolument  prendre le pas sur les revendications, qui sont la posture trop fréquente de ces mêmes identités.

charte

Actualités